article crée le 22/02/2021, dernière modification le 22/02/2021

Zoom sur le dispositif d’aide à l’apprentissage du FIPHFP

Le FIPHFP finance des aides techniques et humaines permettant la prise en compte du handicap par les employeurs publics. Il revient à ceux-ci de faire toutes les demandes de financement nécessaires. Ces aides concernent : L’aménagement de la formation

Le cursus de formation, au sein du Centre de formation des apprentis, tient compte des contraintes et de la fatigabilité liées au handicap. Les conditions nécessaires au bon déroulement de la formation sont réunies : classes à petits effectifs, adaptation du temps de travail, formation possible à temps partiel selon les cas… Le FIPHFP peut participer au financement d’aménagements spécifiques pour l’apprenti. Les aides techniques et humaines - l’aménagement du poste de travail ; - l’aménagement ou l’adaptation du véhicule personnel utilisé à des fins professionnelles ou dans le cadre de déplacements domicile-travail ; - la prise en charge des transports domicile-travail ; - le soutien pédagogique spécialisé (interprétariat, prise de note, accompagnement spécialisé) ; - la prise en charge de certaines prothèses.

Les accompagnants, un rôle structurant

Un maître d’apprentissage — un agent nommé par votre employeur — vous accompagne tout au long de votre parcours de formation. Ce tuteur est votre référent chez l’employeur et assure le lien avec le centre de formation. Vous pouvez également bénéficier d’un accompagnement personnel complémentaire faisant le lien entre le centre de formation, l’employeur, votre famille. L’objectif est de vous conseiller et de vous assister dans la gestion du quotidien (logement, transport…) si nécessaire.

Plus d’information sur le catalogue des interventions du FIPHFP :


Les partenariats